Un petit titre

contenu de la boîte.image, lien, ...



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Toi ?...Ici ? [ Noah ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité



MessageSujet: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Mer 28 Juil - 10:22

Jusque là, ma journée avait un peu près bien commencée. Je m’étais levée du bon pied, j’avais pris un gros petit déjeuné. D’ailleurs celui de ma mère lui était passé sous le nez parce que je lui avais piqué ses tartines. Le matin j’ai tout le temps faim, ce n’est pas compliqué. Je serai capable d’avaler n’importe quoi, mais quand on a un bon petit déjeuner et bien après on commence une parfaite journée. Le midi je mange généralement peu, sauf quand j’ai super super faim ce qui arrive rarement. Enfin bref. Après avoir avalé un bon petit déjeuner j’avais mis une bonne dizaine de minutes à choisir ma tenue. J’optai pour un short en jean et un haut blanc. Les shorts m’allaient très bien en général. Je pris une paire de bottes marron que j’enfilai également puis je pris la direction de la salle de bain. Je m’attachai les cheveux, une queue de cheval, puis je me maquillai. J’étais prête pour sortir faire la fête. Enfin faire la fête, façon de parler bien évidement. J’avais un rendez-vous au parc, mais fallait-il encore que je sois à l’heure. Je devais me dépêcher j’avais déjà cinq minutes de retard et mon genre de rendez-vous ne se fait pas attendre. Non non, pas de garçon, j’avais rendez-vous avec une amie pas tellement patiente. Je ne voulais pas me faire engueuler. Je sortis de chez moi en catastrophe. J’allais aller à pied au parc tant pis. Ce n’était pas si loin que ça. Je marchai, rapidement dans les rues. Les gens n’avaient pas l’air affolés mais moi je l’étais. De plus je n’avais pas pris de montre donc…au bout d’une bonne quinzaine de minutes j’arrivai enfin au parc. Un parc assez remplit pour une matinée d’ailleurs. Je repris mon souffle et repris ma marche, plus calmement cette fois ci, cherchant du regard mon amie que je ne trouvais pas. Bah…on avait bien rendez-vous aujourd’hui ? Ou alors c’était elle qui était super en retard. Je m’arrêtai de marcher pour aller m’assoir sur un banc. Tant pis, j’allais attendre !
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Mer 28 Juil - 11:35

Ce matin là, Noah devait sortir avec des amis au parc. Cela l’embêter plus qu’autre chose, mais bon comment refuser. Il se leva donc très difficilement. Sa chambre était déjà remplie de la lumière du soleil même s’il était très tôt, mais à quelle heure il se lève lui ? Le jeune homme regarda son réveil : 9 :32. Il avait une heure devant lui, et il se demanda pourquoi il n’était pas plus rapide à se préparer, car au moins il aurait pu dormir une bonne demi-heure de plus. Mais bon…

Le jeune homme se dirigea donc vers sa salle de bain, après avoir répondu à la dizaine de texto qu’il avait reçu durant la nuit. Il souffla un grand coup avant de monter dans la douche, où il resta une bonne demi-heure. Une fois propre, il se dirigea comme à son habitude vers son dressing, où il choisit un bermuda blanc Azzaro, et un haut Cavalli. Il faisait chaud et il allait au parc, donc inutile de mettre un beau pantalon blanc qu’il salirait… Il enfila donc des mocassins Carvin et se dirigea vers la villa de ses parents où il devait prendre son déjeuné. Lui dormait dans une petite dépendance où il n’y avait pas de cuisine, et même si il y en aurait eu une, il ne l’utiliserait pas de peur de mettre le feu…

Après avoir avalé son café et mangé deux pancakes, un à la crème de spéculos et l’autre au sirop d’érable, il se brossa les dents, et se dirigea vers le garage où était quatre voitures. La sienne était au milieu, une Bugatti Veyron, sang noir. Mais il regarda sa montre et voyant qu’il avait du temps il décida de partir à pied. Il referma donc la porte et parti en direction du parc. Il aimait bien cette ville, il y habitait depuis toujours même s’il était né à New York. Il arriva au parc à 10 : 30 pile, une chose rare chez lui, la ponctualité. Il rejoignit ses amis, assis en rond dans le parc, et après avoir dit bonjour à tout le monde, ils commencèrent un foot (américain).

Au bout de dix minutes, un abruti envoya la balle un peu trop fort, ce qui la fit atterrir dans un arbre. Noah couru pour aller la chercher, il était l’un des plus grands, et donc c’était plus pratique pour récupérer le ballon. En y allant, il vit assise sur un banc, une demoiselle qu’il connaissait. Stella J. McCord. Elle avait voulu sortir avec lui à son arrivé du Mexique, mais pour lui elle était beaucoup trop jeune, et il n’avait pas forcément envie de sortir avec quelqu’un pour le moment, ce qu’il lui expliqua mais bizarrement, elle le prit très, et parti en lui faisant totalement la gueule, alors qu’il ne savait pas ce qu’il avait dit de travers. Il balança le ballon à ses amis, et leur fit signe de continuer, pendant qu’il s’approchait du banc.


- Stella, justement je voulais te parler.

En vérité, il ne savait pas trop quoi lui dire, il n’avait pas l’habitude que les gens le détestent, et encore moins des filles. Elle était beaucoup plus petite que lui debout, même si pour une fille elle était de taille moyenne. Ses origines se voyaient bien, et elle n’était pas moche du tout. Mais c’était son âge et surtout le caractère du garçon qui bloquait. Sa phrase, il l’avait dit avec un grand sourire irrésistible et inimitable, et avec une voix très calme, il espérait vraiment que la rancœur de la demoiselle soit partie…
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Mer 28 Juil - 11:52

On ne me posait pas de lapin d’ailleurs ça serait bien la première fois. On me donnait rendez-vous, j’y allais et certes, même si j’avais beaucoup de retard et bien ce n’était pas une raison. En plus, mon amie n’avait même prit la peine de m’appeler pour savoir où j’étais. Je fouillai dans mon sac que j’avais prit avant de partir et regardai mon portable…éteint. Ouais forcément si je ne l’allumais pas, je ne craignais pas avoir de nouvelles de qui que ce soit. J’allumai donc mon portable et attendis avant de recevoir un message. Génial, elle avait un empêchement. Ce dépêcher pour rien, se lever du lit pour rien alors que j’aurais pu faire une grasse matinée. Non ce n’était pas possible. Et puis je n’avais rien à faire dans le parc moi. Ce n’est pas vrai, c’était bien ma veine aujourd’hui. Quand on se lève du bon pied, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas. Je soupirai avant de ranger assez violemment mon portable dans mon sac, se poser mon sac sur le banc à côté de moi et de croiser les bras. Je regardai autour de moi les gens dans le parc. Y’en avait qui avait l’air de s’amuser, foot, pistolet pour les petits garçons, courir après les oiseaux. C’était la belle vie quoi. Ok je m’énervais sans doute pour pas grand-chose, et j’aurais dû aller mon portable avant de partir. Dans le coup c’était de ma faute mais quand même. Elle aurait pu prévenir avant non ? Si ! Elle aurait dû le faire d’ailleurs, mais non. Elle m’avait prévenu au dernier moment. Je fermai un instant les yeux avant de les rouvrir quand j’entendu mon prénom. Devant moi : Noah. Noah Wood ? Ah non pas lui. Il avait eu le culot de me rembarrer, certes très gentiment mais il m’avait rembarré. J’avais voulu sortir avec lui au début quand je suis arrivée dans cette grande ville. Garçon plutôt mignon, gentil mais il avait 21 ans. J’en avais 16. Et alors ? Détournement de mineur ? J’avais très mal réagis, en fait j’avais vécu une histoire d’amour au Mexique qui c’était mal finie, je pensais qu’au moins ici, les mecs seraient différent mais non. Ou alors je ne sais plus utiliser de mon charme et je ne suis pas du tout attirante. Qu’est-ce qui bloquait ? Enfin quoi qu’il en soit j’étais partie en lui faisant la tête et je lui avais même dis que je ne voulais plus le revoir. Mais apparemment, il semblait venir de son plein grès me voir. Il ne comprenait mes paroles ou alors il le faisait exprès pour me mettre encore plus en colère ? Pourtant son sourire…qui résiste à son sourire ? Il voulait me parler, mais de quoi ? Me dire qu’il était vraiment désolé ? Je ne voulais pas de sa pitié moi. J’allais faire un effort ? Peut-être, en fait j’en savais trop rien. Je le détestais, pas lui mais moi si.

S T E L L A : Ah bon ? Pas moi !

Je n’avais rien à lui dire, vraiment rien du tout. S’il y tenait on pouvait parler, mais je l’écouterais à moitié. J’aurai dus partir quand j’en avais eu le temps au lieu de rester ici à râler de ne pas avoir allumée mon portable. Je le regardai, dans le blanc des yeux avant d’hausser les épaules.

S T E L L A : Tu as deux minutes après je m’en vais.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Mer 28 Juil - 13:02

Noah s’était approché de la demoiselle, de plus près elle n’avait vraiment pas l’air de bonne humeur, et m*rde. Déjà que de bonne humeur, elle n’était pas des plus agréables mais alors là, Noah pensa vraiment qu’il allait passer un mauvais quart d’heure. Toujours avec son beau sourire aux lèvres, il se rapprocha et était maintenant qu’à un ou deux mètre du banc. La théorie du : elle est de mauvaise humeur se confirma lorsqu’elle répondit à la phrase de Noah. Elle était sèche mais le sourire de Noah s’agrandit, et se transforma même en un léger rire qui ressemblait presque à un soupir. Il la regardait avec ses yeux bleus presque trop beaux pour être à un garçon, son regard la transperçait, il était beaucoup plus joyeux qu’elle, et assez difficile à démonter.

Ses bras était croisés sur son ventre, mais sa colère avait l’air d’être d’une autre origine que l’arrivée de Noah, même si cette arrivée avait pimenté le tout. Stella aussi le regardait, les yeux dans les yeux, ils ne se quittaient pas du regard, et elle haussa les épaules. Cool, elle lui autorisa deux minutes de « papote » avant de partir. Cela refit sourire le garçon qui s’avança et s’assit sur le haut du banc. Ainsi il était vraiment plus grand qu’elle et la regardait toujours dans les yeux. Il ne savait vraiment pas quoi lui dire mais il devait improviser et vite, car sinon elle allait encore partir, il fallait qu’en deux minutes il la garde et au moins elle lui accorderait un peu plus de temps.


- Je voulais savoir, ma question va peut être te paraitre bête, mais pourquoi à tu réagis ainsi ? Je suis désolé de t’avoir dit non, mais je t’ai donné des raisons que je trouve assez bonnes. C’est que tu as vraiment besoin d’un copain ?

Des qu’il prononça toute sa phrase, il se sentit vraiment bête, c’était quoi ces questions, non mais n’importe quoi. Elle allait partir, et encore lui dire qu’elle ne voulait plus le revoir. Mince, il n’aimait vraiment pas ce genre de situation, et faire souffrir une femme encore moins, d’accord il brisait beaucoup de cœur mais jamais il voulait leur faire du mal volontairement. Un gros nounours sous se briseur de cœur ? Peut être… Bref, il ne pouvait plus quitter les yeux de la demoiselle, elle était vraiment en colère. Et de nouveau, il ressorti d’une voix amicale et douce, une phrase qu’il regretta.

- C’est contre moi que tu es autant en colère ou on vient de te poser un lapin.

Ok, il dépassait le raisonnable mais ces phrases sortaient toutes seules. Il souffla un peu pour se calmer, il avait totalement repris son souffle de son jeu, mais la il fallait vraiment qu’il se calme, jamais il ne souhaiterait cette discussion à quelqu’un. Il se remit les cheveux avec un frottement de sa main, et la posa ensuite sur l’épaule de la jeune fille. Son visage était toujours souriant, mais avec un air vraiment désolé.

- Pardonne moi, s’il te plait, je ne voulais pas dire ça, et pardonne moi aussi pour tout, s’il te plait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Mer 28 Juil - 17:49

J’avais été gentille de lui accorder deux minutes. Non vraiment, j’aurais mieux fait de rester chez moi à dormir. Cette journée s’annonçait si mauvaise que ça ? Non, ce n’était pas possible. Il devait forcément y avoir une explication à tout ça. Rare était les jours aussi pourri que celui là, en plus il n’y avait même pas cours, ça devait être la fête mais non. C’était totalement l’inverse. Noah vint s’installer sur le banc. Il pouvait rester debout. Enfin bref, il avait le droit, je n’allais pas le repousser pour ça. Je le fixais toujours dans les yeux et j’attendais. J’attendais qu’il se décide à me parler, deux minutes ça s’écoulaient vraiment très vite alors s’il se dépêchait pas. Il se mit à parler et quand il eut fini un sourire s’afficha sur mon visage et je mis à rire. Voilà, quand je parlais à Noah on revenait toujours à ce sujet là. D’un côté je n’allais pas oublier le râteau que je m’étais prise ce jour là. J’avais pleuré combien de temps dans ma chambre après ? Une demie heure non stop, au moins ! Je tournais la tête vers lui à sa deuxième question et le fusillais du regard. Si j’avais vraiment besoin d’un copain ? Il ne pouvait pas comprendre lui c’est sûr.

S T E L L A : Non je n’aie pas besoin d’un copain tu m’as convaincu que tous les garçons sont des abrutis et tu veux savoir pourquoi j’ai réagis comme ça ? Je ne suis tombée qu’une seule fois amoureuse dans ma vie et ça ne pas vraiment porté chance. La seule fois après ça où je tenais vraiment à quelqu’un c’est à toi et ça ne ma pas porté chance non plus. Alors soit c’est moi qui ai un problème j’en sais rien, mais me prendre un…qu’on me dise non comme ça et bien ça fait mal alors forcément je me suis mise sur la défensive et j’ai mal réagis…ça te va ?

Je ne pouvais pas être plus claire que ça. S’il ne comprenait pas…enfin Noah était quelqu’un de bien, il allait quand même comprendre un peu. Qu’il se mette dans la situation inverse. Et puis ses raisons étaient sans doute valable oui, mais pas pour moi. Au Mexique on s’en fiche complètement de l’âge. La preuve, ma mère avait 7 ans avec mon père. Ce qu’il dit ensuite était de trop.

S T E L L A : Non on ne pas posé de lapin !!!
Ai-je répondu plutôt sèchement. Pas la peine de me le rabâcher. Noah souffla ensuite sans doute pour se calmer, moi aussi je devrais souffler pour me calmer. Puis je sentis une main se poser sur mon épaule. Automatique je pivotais sur moi-même pour regarder la main du jeune brun puis mes yeux remontèrent vers ceux de Noah.

S T E L L A : Tu m’as fais mal Noah…peut-être sans le vouloir mais…je ne peux pas oublier comme ça. Je suis désolée.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Mer 28 Juil - 18:19

Ok, la jeune fille le touchait vraiment, une fois qu’il avait parlé, elle lui expliqua quelque chose et Noah se sentit vraiment mal. A cause de lui, elle n’avait peut être plus confiance en elle, à cause de lui elle avait souffert pour la deuxième fois de sa vie, il ne savait pas qu’elle tenait à lui autant, mais en même temps il savait que s’il lui aurait dit oui, elle aurait encore plus souffert, c’est vrai, avoir un copain qui cours à gauche et à droite tout le temps, il ne voulait pas refaire cette expérience, il se savait immature, et ne voulait pas blessé d’autres filles que celle à qui il avait déjà brisé vraiment le cœur. Mais là, ce qu’elle lui dit, était plus dur qu’un coup de poing en plein face. Mais, il ne savait pas ce qu’il avait dit de mal, comment il aurait pu mieux faire ?

Puis la jeune fille réagit à la phrase qu’il avait dite avant. Bien sur, elle eut la réaction qu’il attendait, encore de la défensive : Elle s’était faite posé un lapin. Décidément, elle n’avait vraiment pas de chance. A l’intérieur de lui il sourit, mais n’osa pas le faire sortir, car sinon il allait vraiment s’en prendre une. Une fois que le jeune homme posa sa main sur l’épaule de Stella, celle-ci pivota et le regarda. Son regard était triste et elle lui avoua qu’il l’avait vraiment fait souffrir. Jamais il n’aurait pensé qu’elle avait tout prit de cette manière. A ce moment, il aurait bien voulu l’embrassait, pas sur les lèvres bien sur, juste sur le front ou la joue, mais cela serait surement mal venue, et la demoiselle n’aurait pas apprécié, il ne voulait pas la faire plus souffrir. Juste qu’elle lui sourît.


- Stella, je te promets, je ne savais pas que tu tenais tant à moi, et je ferrais tout pour me faire pardonner, je te le jure.

A ces mots, il se leva du banc, sans la quitter du regard. Il descendit totalement, et se posta devant elle, toujours son regard attaché au sien. Il se mit sur un genou, et lui sourit. Un sourire comme il savait si bien les faires, un de SES sourires. Il mit une de ses mains sur une jambe de la demoiselle et l’autre sur son genou à lui. Il savait que beaucoup de gens les regardaient à présent. Deux grands-mères sur le banc juste en face, papotant, elle pensait surement que le jeune homme allait faire une demande en mariage. Ses potes qui s’étaient assis pour fumer un join, ils riaient bien, mais il s’en fichait. Il ne voulait pas perdre totalement Stella. Ok, elle ne pouvait peut-être pas lui pardonner complètement, mais au moins lui faire un sourire. Juste la faire rire, c’est ce qu’il voulait. Mais, il avait aussi peur, qu’elle s’attache de nouveau. Il avait un regard toujours aussi sincère malgré son sourire, ses mots ne pouvaient pas être pris comme une blague, il le pensait vraiment, et sa voix se cassa à la fin de cette phrase :

- Moi aussi je suis super désolé Stella…
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 9:08

Je ne pouvais pas faire mieux que ça. J’avais complètement déballée mon sac. Est-ce que je me sentais mieux ? Pas beaucoup…mais au moins Noah savait ce qu’elle pensait et pourquoi elle avait réagit comme ça. C’était un gros défaut chez moi, je m’attachais bien trop vite aux gens, et alors quand je tombe amoureuse c’était sans doute pire. Il cherchait à se faire pardonner, mais est-ce que j’étais vraiment capable de lui pardonner ? J’en savais rien, strictement rien. C’était trop étrange. Il venait me parler comme ça et moi j’étais censé le détester. Longtemps je n’avais plus voulu le voir. Ca faisait quand même déjà quelques temps que j’étais là, mais je me rappelle toujours de ce jour. Je devais tourner la page, même si c’était dur. Non je n’aimais pas encore Noah, mes sentiments pour lui avaient disparut, mais un garçon comme lui, ça ne peut pas s’oublier. Et puis honnêtement notre différence d’âge nous empêche aussi d’être amis. Après tout, il n’est pas prof lui ? Il ferait tout ? Absolument tout ? Je secouais la tête, ça ne servait à rien.

S T E L L A : Maintenant tu le sais. Je m’accroche trop vite aux gens, on n’arrête pas de me le répéter. Je ne m’attendais pas à que tu me dises non en fait. J’étais trop sûre de moi, mais j’en tire une bonne leçon !

Je m’étais calmée, j’avais dis ça sur un ton plutôt calme. Mais quand Noah me demanda si j’avais un lapin je réagis encore mal. Non, enfin si, mais c’était de ma faute. Enfin bref, je ne lui dirais pas oui, ça lui ferait trop plaisir. Il posa ma main sur mon épaule, j’avoue que je ne m’attendais pas vraiment à ça. Noah descendit du banc pour se mettre à genoux devant moi. Il faisait quoi là ? J’haussai un sourcil mais continuais de le regarder. A quoi il jouait ? Il posa une main sur ma jambe. Je tournai la tête autour pour regarder ailleurs, tous les regards étaient rivés sur nous. Non, je n’aimais pas ça. Je me sentis rougir, puis je reportai mon attention sur le jeune homme. Dans ses mots, c’étaient de la sincérité, il le savait. Ca se sentait dans le ton de sa voix. Je ne le quittais pas des yeux avant d’afficher un petit sourire.

S T E L L A : Arrêtes tu vas me faire rougir…

Si ce n’était pas déjà fait d’ailleurs. Jamais je n’avais pensé à m’expliquer avec lui tout simplement parce que je trouvais...nul ce qu’il avait fait. Mais il avait une bonne raison et je ne me voyais pas tellement dire à mes parents que je sortais avec un mec de 21 ans. Surtout qu’il avait sans doute plus d’expérience et moi, je n’étais pas prête à coucher avec un mec alors…enfin bref. Je fis un sourire à Noah et secouais la tête.

S T E L L A : Tu peux remonter sur le banc, à moins que tu adores te donner en spectacle…
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 10:08

Après avoir rencontré Stella McCord dans le parc, Noah lui avait demandé pourquoi elle avait réagi de la sorte après leur dernière discussion et elle lui avait presque tout dit, ce qui avait un peu blessé Noah et surtout ça l’avait profondément choqué, il ne pensait pas que la demoiselle pouvait tenir tant à lui. Mais il faut dire que même s’il l’aurait su, il n’aurait pas pu lui dire oui, car il l’aurait fait encore plus souffrir et cela il le savait que trop bien. Il avait eu une relation assez bizarre avec son actuelle meilleure amie, et même si il l’appréciait vraiment, il n’a pas réussi à rester sérieux durant leur relation, et se fut une des choses, même peut être la chose qui les avait fait rompre, mais bon il avait gagné une super amie grâce à cela et ce n’était pas là même histoire donc il ne fallait pas vraiment y penser à ce moment. Elle lui dit qu’elle s’accroche trop vite aux gens et qu’elle avait tiré une bonne leçon du non que Noah lui avait fourni en réponse à une demande de sortir avec lui. Même si cela n’était pas vraiment avec leur discussion, le jeune homme lui fit un grand sourire en pivotant un tout petit peu sa tête, il était toujours à terre devant la demoiselle. Au moins, il avait servi à quelque chose.

La demoiselle secoua la tête lorsque le garçon lui dit qu’il ferait tout pour se pardonner. Si elle voulait qu’il se fasse passer pour son petit copain devant ses amies cela ne le déranger pas, mais il ne serait pas réellement son petit copain. Bref, il s’était mit devant elle, à genoux et avait posé une main sur celui de la demoiselle. Elle avait donné des coups de tête vers les autres personnes du parc qui à présent les regardaient vraiment. Lui il s’en fichait mais il fallait croire que pas elle, vu qu’elle lui dit d’arrêter car cela allait la faire rougir. Réellement, elle était déjà rouge pivoine, ce qui fit rire le jeune homme. De plus elle lui demanda de remonter sur le banc sauf si il aimait se donner en spectacle, bien sur que oui.


- Ne t’inquiète pas, tu es déjà rouge. Et j’adore faire un spectacle si tu veux, je peux même chanter la sérénade là tout de suite maintenant, ou bien me mettre en caleçon et courir partout dans le parc, mais bon je vois que tu es gênée donc je vais t’éviter ce genre de chose.

En disant cette phrase, il se releva, en regardant la demoiselle, puis les personnes du parc, à qui il fit un petit signe de tête comme si elle avait dit non à une demande en mariage. Il aimait jouer, même un peu trop parfois, mais là il avait été assez discret, et cela fit repartir les vieilles dans leurs discutions, et ses potes dans un fou rire, mais eux restèrent plus discrets que lui et leurs rires ne s’entendirent pas. Noah se rassit sur le banc, mais cette fois-ci sur le siège et non sur le dossier. Il était bien enfoncé dans le banc, mais son dos était courbé pour atteindre la hauteur du visage de la demoiselle. Il lui refit un sourire, en montrant légèrement ses dents et cela fit remonter la joue où une super cicatrice trônait. Puis d’une voix toujours calme, il demanda à la demoiselle toujours avec un ton tout de même ironique.

- Non sincèrement, tu te vois me présenté à tes parents ? Tu as vu la tête que j’ai, ils seraient partis en courant.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 10:21

Ma bouche s’ouvrit en « O » avant de poser mes deux mains sur mon visage. Quoi j’étais déjà rouge rouge ? Mon dieu ! Ca n’allait pas le faire longtemps. C’était horrible, se taper la honte comme ça. Habituellement je n’étais pas trop timide et je rougissais difficilement, mais d’un côté, là c’était Noah et il se mettait à genoux devant tout le monde, dans un parc, devant moi alors…je n’avais pas pu m’en empêcher. Mais c’était marrant d’un côté. Je lui demandai d’arrêter, gentiment. En écoutant ses paroles je ne pu retenir un rire.

S T E L L A : Quoi ? Non si tu chantes il va pleuvoir, et je n’ai pas prévu de parapluie alors si tu pouvais éviter. Et puis les si tu te trimballes en caleçon, les mamies à côté vont en profiter. Si tu veux éviter de les avoir derrière ton dos…

Pour ça je ne serais pas gênée, ça ne me concernait pas directement. Noah sembla comprendre qu’il fallait qu’il arrête, puisqu’il s’assit sur le banc à côté de moi. Je soupirai, je devais peut-être laisser ma « haine » de côté le temps d’un instant. En rentrant chez moi, j’allais le détester encore plus peut-être, ou c’est moi que j’allais encore plus détester, pour lui avoir reparlée. Mais quoi ? Il était gentil, et il se montrait très compréhensif. Peut-être que j’avais tord de lui parler comme ça, mais je prenais le risque tant pis. Je pivotai légèrement pour lui faire fasse et m’assit en tailleur sur le banc. Je fis un sourire à sa réflexion et hochai la tête.

S T E L L A : J’avoue mais…tu plairais énormément à ma mère. Tu es beau et elle adore les plus jeunes que soit, la preuve mon père à 7 ans d’écart avec elle. A croire que c’est de famille d’être attiré par des gens qui n’ont pas le même âge.

Je fis un autre sourire, avant de remarquer sa cicatrice. Je l’avais déjà vu plusieurs fois, mais jamais je ne lui avais demandé d’où il tenait ça.

S T E L L A :Comment…comment tu t’es fais ça ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 11:27

Youpi ‼ Enfin elle lui avait sourit, elle avait même rit. Elle avait mit ses deux mains sur ses joies comme pour cacher qu’elle avait rougit, dommage lui il trouvait ça mignon. Mais il n’allait pas lui dire, car il ne voulait pas qu’elle se rattache trop à lui et il ne voulait pas non plus se prendre une tarte. Il était heureux, car en plus les deux minutes étaient passées et maintenant elle lui parlait vraiment. Peut être avait elle mit sa haine de côté juste le temps d’un instant. Si c’était le cas, Noah trouvait ça cool, sinon c’était cool quand même. Elle répondit à ses menaces en lui disant qu’il chantait faux alors qu’elle ne l’avait jamais entendu – mais elle avait tout de même raison- puis en disant que les grands-mères aimeraient trop ça si il se mettait en caleçon et l’idée d’avoir des mamies qui lui cours après fit grimaçait le jeune homme avec un frisson.

Enfin, elle était de plus en plus à l’aise avec lui, c’était beaucoup mieux ainsi. Et après qu’il lui ai fait la remarque que cela lui ferrait bizarre de le présentait à ses parents, elle se mit en tailleur devant lui. Lui il tourna la tête et se remit droit. Ainsi leurs tête étaient quasiment à la même hauteur, mais ils se faisaient face. Elle fit un superbe sourire, et de deux. Et hocha la tête, en disant que c’est vrai elle aurait du mal, mais qu’il plairait à sa mère car elle aime les plus jeunes. Il fit alors un sourire à son tour, et elle lui dit que c’était peut être de famille d’aimer des hommes d’un âge différents.


- Mieux vaut que tu prennes exemple sur ta mère, prend des plus jeunes, car imagines dans vingt ans, j’aurais beaucoup moins de physique que maintenant et tu serais à côté d’un grand père avant l’autre d’une grand-mère. Et imagines, ta mère t’aurais peut être piqué ton copain !

Il disait un peu n’importe quoi, mais bon ce n’était pas vraiment grave, il n’en était pas à sa première connerie. Et puis cela les fit rire tous les deux donc tans pis. Puis elle s’arrêta en lui demandant comment il s’était fait la cicatrice qu’il avait sur la joue. Il n’aimait pas vraiment en parler car ce n’était pas forcément une bonne année cette année là. Mais il n’était pas obligé de tout lui raconter. Cette année là il avait cinq ans, et sa mère avait fait une fausse couche, si vous savez conter, Stella et lui ont cinq ans d’écart, normal qu’il ne veule pas sortir avec une demoiselle qui aurait l’âge de sa petite sœur. Mais l’épisode de la cicatrice était assez drôle bien que flippante sur le moment. En repensant à cette année, il essaya de fixait un autre point que les yeux de la demoiselle, car il ne voulait pas qu’elle remarque qu’il était un peu triste. Il se ressaisit et la regarda droit dans les yeux avec un sourire nouveau.

- Une histoire conne. J’avais cinq ans, et avec mon meilleur ami, on étaient allés embêter des mecs de quinze ans. Ils étaient d’East Beverly, donc déjà ils n’aimaient pas les bourges de notre genre et en plus on les faisait chier donc… Ils avaient dix ans de plus que nous, et même si pour notre âge on était fort contre eux on ne valait rien. Ils se prenaient pour des grands et des caïds, mais je ne sais toujours pas s’ils avaient remarqué qu’on avait dix ans de moins. Bref, ils nous ont fait passer un mauvais quart d’heure et à la fin ils nous ont jeté dans les poubelles. Tu sais les grosses bennes à ordure. Et forcément avec ma chance légendaire je suis tombé sur un casseau de verre, en plein cet endroit.

Il sourit de nouveau et montrait sa cicatrice à la fin de sa phrase. C’est vrai quand sans rappelant il trouvait sa plutôt con puis il se souvint de la tête des deux mères qui les croyaient au jardin d’enfant. Ils étaient revenus avec des bleus et des écorchures partout et Noah avec une blessure de cinq centimètre de long à l’horizontale et d’un centimètre de profondeur, normal que cela restait même si on lui avait recousu après.

- Enfin, je ne leurs en veut pas tans que ça, grâce à eux, j’ai un truc différent des autres, et puis je trouve que ça fait classe. D’ailleurs, j’ai eu ma première petite copine grâce à ça. Et puis le visage de nos mères quand on est revenue, la mienne était enceinte et forcément elle sait dit mince, si je donne vie à un, l’autre va peut être partir. Mais elle n’en parle plus normale.

Il souriait vraiment, à cet époque il attirait aussi beaucoup les filles, et puis il ne précisa pas que son père et celui de son ami avaient porté plainte, et donc que les jeunes avait fait six mois de détentions dans une prison pour jeunes et que leurs dossiers étaient toujours sur le bureau de son père. Et m*rde, il avait dit la fin de sa phrase sans faire gaffe, il avait dit que sa mère était enceinte à ce moment, il espérait juste que Stella ne le remarque pas.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 11:54

Prendre des plus jeunes ? Non je n’allais pas prendre exemple sur ma mère. Je ne voulais pas me taper un minet de 13 ans. Et puis quoi encore ? J’en avais 17 ans et à 17 ans on ne sort pas avec quelqu’un qui est au collège. Logique non ? Enfin pour moi. Et puis je préférais les garçons plus matures que ceux qui sont encore entrain d’apprendre des trucs basiques. Mais ma mère avait rencontré mon père quand elle avait 25 ans, il en avait 18. Ma grand-mère avait déjà prévu un autre homme pour ma mère, mais manque de chance, c’était d’un autre garçon que ma mère était tombée amoureuse. Quand j’étais petite j’adorais quand elle me racontait cette histoire là. Ca m’amusait, et puis je trouvais l’histoire très jolie.

S T E L L A : Ma mère me piquer mon copain ? Elle n’a même pas intérêt d’essayer de faire ça. Et puis je préfère les mecs plus grands, pour me protéger tu vois ?

J’étais sûre qu’il voyait très bien ce que je voulais dire. Et puis ça me faisait rire plus qu’autre chose ce qu’il racontait. Je lui demandais ensuite d’où venait sa cicatrice, il tourna directement le regard ailleurs. Question que je n’aurais sans doute pas du poser. Je devais apprendre à être moins curieuse, un jour ça me fera défaut, vraiment. Quand il commença à parler, j’appuyais mon coude sur le rebord du banc, mit ma tête dans ma main et l’écoutais. A cinq ans il jouait déjà les gros dur ? Je fis un mince sourire, enfin ça serait moi, voir mon fils rentrer ouvert sur la joue ça ne me ferait pas rire du tout.

S T E L L A : Ces mecs étaient givrés ! Ma parole, et puis vous vouliez prouver que vous étiez plus fort c’est ça ? A cinq ans, contre une bande de mecs de quinze ans…même au Mexique les garçons sont plus calmes !

Sa cicatrice lui allait bien en tout cas, du moins moi j’aimais beaucoup. Ca rendait le côté de Noah beaucoup plus viril et casse coup c’était sûr. Il avait raison ça faisait très classe. Je remis ma tête droite et hochais la tête. Sa mère était enceinte ? Noah avait un petit frère ou une petite sœur ? Non, je ne lui demanderai pas, je devais apprendre à m’abstenir vraiment.

S T E L L A : Moi je suis fille unique. Mes parents voulaient une fille, ils l’ont eut ! Je suis leur petite princesse, et ils sont déménagés ici juste pour moi. C’était mon rêve de vivre dans les beaux quartiers. Aujourd’hui on est riche et je me dis que c’est grâce à moi tout ça !




Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 13:23

Noah avait proposé à la demoiselle de prendre un homme plus jeune, mais c’est vrai quand réfléchissant, un plus jeune revenait à dire un vraiment petit. Puis elle fit mine de se révolter quand il suggéra que ça mère pourrait lui piquer son copain, bien sur il rigolait et elle le savait, mais elle lui expliqua qu’elle préférait un garçon plus vieux pour qu’il la protège. Il la comprenait et trouvait cela plutôt mignon, mais bon certain, même plus vieux ne sont pas super et ne défendent pas souvent leurs copines, après il fallait bien le choisir pensait-il. Mais elle pouvait avoir des amis qui la protège aussi, sans forcément que se soit son copain, lui par exemple protégé des amies à lui sans sortir avec.

- Tu sais je peux te protéger moi, même si on ne sort pas ensemble, ce n’est pas une obligation.

Il avait dit cela avec un petit sourire et avec une voix plus enfantine que d’habitude. Puis elle demanda d’où venait sa cicatrice. Une ancienne entaille plutôt impressionnante qui n’était plus qu’une cicatrice de trois centimètres de long. Il s’y était habitué, et l’aimait bien maintenant, et après avoir raconté son histoire à la demoiselle, il lui dit que sa mère était enceinte à cette époque et le regretta de suite, car Noah était toujours fils unique car sa mère avait fait une fausse couche à deux jours du terme de la grossesse. Elle fut choquée par le fait qu’ils jouaient les caïds à cinq ans, il ne lui semblait pas lui avoir dit ça, ils jouaient juste, jamais ils ne pensaient devoir se battre.

- Quoi ? Mais non je ne jouais pas les durs, on s’amusait juste et on les a embêtés vite fait, mais on ne les chercher pas du tout.

Il avait toujours tenu à sa vie, et ne voulait pas abîmer son visage, même à cinq ans, il était précieux mais il s’en fichait de ce que les gens en pensait, lui il trouvait qu’il était mieux ainsi. Elle du remarquer le fait qu’il avait parler de la grossesse de sa mère car elle releva le fait, en disant qu’elle elle était fille unique et un peu la princesse avec ses parents, et qu’elle pensait même que c’était grâce à elle si ils habitaient à présent à West Beverly. Cela arracha un sourire à Noah, peut être, elle était peut être l’ange gardien de ses parents.

- Moi aussi je suis unique, et tu as peut être raison, peut être que pour te faire plaisir tes parents ont tout donné. J’ai connu ça avec les miens, et franchement je pense que moi-même je ferrais tout pour eux quand j’en aurais.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Jeu 29 Juil - 15:06

Les premières paroles du brun me firent sourire. J’avais des amis sur qui compter et je le savais. Et je savais aussi que je n’avais pas besoin de petit ami pour qu’un garçon me protège, la preuve avec mon père c’était loin d’être mon petit ami et il me protégeait beaucoup. Mais bon, un petit ami, quelqu’un qu’on peut prendre dans ses bras qu’on peut embrasser, qu’on peut toucher…c’est toujours plus rassurant. Noah me proposait ses services mais…je n’étais franchement pas prête à commencer quelque chose qui ressemblait à de l’amitié avec lui. Je lui parlais oui, ok et alors ? Une fois chez moi, j’allais repenser à tout ça, j’allais me taper la paume de ma main contre ma tête en me disant que j’étais vraiment une idiote de lui avoir dit des choses, de lui avoir parlé tout court.

S T E L L A : Je sais oui. Encore heureux que j’ai des copains sur qui compter. Mais sans te vexer, je ne pense pas être prête à t’accorder une grande confiance. Tu es quelqu’un de gentil j’en doute pas mais…enfin je sais jamais ce que je veux.

Manière de lui dire que j’y réfléchirais. Ou peut-être pas. Noah était quelqu’un d’adorable je n’en doutais pas, d’ailleurs je n’aurais pas voulu sortir avec lui si ce n’était pas le cas. Mais voilà, j’avais un caractère pas vraiment facile et le jour où j’arrêterais d’être rancunière peut-être que j’accorderais une chance à Noah. Mais pas pour le moment. Et puis pourquoi il restait avec moi ? Ses pots l’attendaient non ? Pas que sa compagnie m’énervée, non, mais je me demandais pourquoi il perdait son temps à resté assit à côté de moi, à parler.

S T E L L A : Alors vous aviez vraiment de drôle de manière de jouer…

Chercher les plus grands que soit, surtout pour des garçons quand même. Peut-être que le fait d’arriver dans une poubelle était mérité. Sans doute même. Mais sa cicatrice lui allait bien. Moi aussi petite j’étais casse coup, et je rêvais d’en avoir une, à la main. Chose que je n’aie jamais eu d’ailleurs. Je fis ensuite un sourire à Noah. Il serait un papa formidable j’en étais sûre. Mais il avait le temps d’y penser encore, fallait-il qu’il trouve la perle rare et pour le moment, ce n’était pas arrivé à ce que je savais évidemment.

S T E L L A : C’est sans doute ça. Je suis leur fille chérie et puis j’étais plutôt capricieuse petite quand je n’avais pas ce que je voulais…ça chauffé !
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Sam 31 Juil - 13:55

Stella était à côté de Noah depuis au moins dix minutes, cela faisait donc de très grandes minutes si elle ne lui donnait seulement deux minutes. Mais leur conversation était plus simple qu’au départ, et la jeune fille bien que toujours un peu distante, commencer à paraître plus libre dans ses paroles. Elle voulait un copain plus vieux pour la protéger, et il lui avait proposé un ami, mais elle refusa gentiment en lui disant qu’elle préférait un peu de temps pour le moment. Il fit une moue et un mouvement de bras qui voulait dire « comme tu voudras ». Il n’allait pas la forcé à être amie avec lui tout de même. Elle lui avait tout de même dit qu’il était gentil, ce qui fit sourire le jeune homme, cela lui faisait plaisir de l’entendre mais encore plus de la part d’une jeune fille qui dix minutes plus tôt ne voulait pas le voir.

La demoiselle tourna le regard rapidement en direction des amis de Noah, elle se demandait peut être pourquoi il ne les rejoignait pas, mais pour lui c’était logique. Ou sinon, elle en trouvait un mignon, ce qui pouvait être aussi une possibilité. Mais elle le retira de ses pensées en disant que ses manières de petit garçon étaient bizarres comme jeu. Elle ne voulait donc pas comprendre, il avait rien fait pour se faire taper, mais bon il ne préférait pas s’étendre sur le sujet et préféra regarder l’adorable sourire qu’elle lui fit quand il lui parla d’être papa. C’est vrai qu’il n’y pensé jamais et que de toute manière cela était impossible car il passait de fille en fille et cachait ses sentiments quand il en avait. Mais plus tard, il savait qu’il se poserait comme son père avant lui mais pas aussi brutalement, et il savait qu’il aurait un petit garçon et peut être une fille, et qu’il prendrait vraiment soin d’eux, un peu comme ses parents avant lui. Mais pour cela il faut se poser, et pour l’instant c’est mission impossible avec le jeune homme.

Stella lui dit qu’elle était une petite capricieuse et que lorsqu’elle n’avait pas ce qu’elle voulait, cela ce passait mal. Ses parents avaient vraiment du souffrir durant l’enfance de la petite, et maintenant encore. Car finalement elle était surement encore capricieuse mais peut être pas autant, juste des caprices de Diva, que toutes les filles de West Beverly ont. Mais au moins, elle l’avouait, beaucoup, disent qu’elles étaient très facile à vivre et que leurs parents leurs offraient des jouets juste parce qu’elles étaient adorables. Pour lui, les deux cas étaient présents. Il avait souvent des cadeaux pour le plaisir, mais aussi quand une nouvelle chose sortait, il devait l’avoir dans la journée, donc… C’est avec un grand sourire et en tirant un peu sa langue à la demoiselle qu’il lui dit gentiment.


- Tu étais capricieuse, toi ? Non ! Je ne peux pas y croire. Tu es sure que tu y étais, tu y es peut être un peu encore.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Sam 31 Juil - 16:21

Le fait que je sois capricieuse sembla étonner Noah. Pourquoi ? Il ne l’avait jamais été lui ? Oh que si, il avait du l’être bien avant moi d’ailleurs étant donné qu’il avait 21 ans. Moi, quand je n’avais pas ce que je voulais, la dernière poupée à la mode, le dernier jeu vidéo qui était entrain de sortir, le dernier cd de ma chanteuse préférait, ce n’était pas compliqué je faisais la tête. Mes parents ont soufferts oui, et ils étaient bien obligés de vivre avec. Mais quand on a de l’argent, il faut bien s’en servir non ? Par contre je n’ai jamais soulé personne avec les vêtements. Evidemment, je faisais souvent les boutiques, je devais bien m’habiller je mentirais si je disais que je n’aimais pas ça, mais ce n’était pas non plus une grande priorité.

S T E L L A : Ca semble si…étrange de ma part ? Tu sais je n’étais pas facile et en effet je crois que je ne suis encore pas facile à vivre. J’ai pris l’habitude d’avoir tout ce que je veux et…enfin tu comprends aussi pourquoi j’ai mal réagis quand tu m’as repoussé. C’est la deuxième raison. Petite fille a papa pourrie gâtée, dis le…mais ne me dit pas que tu n’as jamais voulu avoir le dernier jouet à la mode.

D’ailleurs à l’école, j’étais du genre à me vanter d’avoir ça ou ça. Mauvaise idée après les filles avaient essayé de me piquer plus d’une fois ce que j’avais, parce que bien évidemment, je l’emmenais avec moi. C’était le bon temps, j’avais grandit maintenant. J’avais 17 ans, toutes mes dents. Je faisais encore des caprices, mais qu’avec mes parents ce qui n’était pas le cas avant. Je fis un sourire à Noah avant de soupirer.

S T E L L A : Tu sais tout à l’heure j’ai dis que je ne m’étais pas pris de lapin mais…si. Par une amie. C’est de ma faute en plus, mais…finalement je gagne au change.

Je fis un mince sourire. Finalement je ne regrettais pas que le brun soit venu me voir. Je me serais ennuyée chez moi sans doute, alors que là, je lui parlais. C’était bien mieux non ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Sam 31 Juil - 22:28

Bon au départ il rigolait pour le fait de ne pas croire au faite qu’elle soit capricieuse. Tous les enfants de leurs quartiers ont été ou sont toujours capricieux, normale quand tout petit on vous donne ce que vous voulez, plus tard vous demandez quand vous sentez le manque. Noah n’avait pas échappé à cette règle et il le savait très bien. Mais à partir d’un âge, il comprit qu’il fallait faire cela plus tactiquement et que demander sans rien faire en retour, c’est bon pour ceux qui ont un énorme poil dans la main. Mais même sans demander, il avait tout ce qu’il voulait. Et Stella sans doutait car elle le défia de dire qu’il n’était pas comme cela.


- Bien sur que non, j’étais un ange descendu du ciel pour mes parents. Non je rigole, j’avais tout, même ce que je ne voulais pas forcément.

Il riait un peu en disant cela. Même aujourd’hui il se baladait dans une Bugatti Veyron, Sang noir, un modèle ultra cher et surtout en seulement quinze exemplaires dans le monde, un cadeau que peu de gens ont pour leurs 21 ans. Il avait des centaines de vêtements et son dressing avait la taille de celui de sa mère… Mais maintenant il n’avait plus de jouet, normal à un âge on arrête ce genre de frais, qui se transforme en argent de poche et cela même s’il était majeur il en avait et pas qu’un peu. Environ mille dollars par moi, mais avec une carte sans plafond et surtout qui se ressource sur celle de papa et maman, en gros il pouvait aller très loin dans les dépenses. Puis la demoiselle lui avoua qu’elle lui avait menti et qu’elle avait vraiment eu un lapin, d’une amie, mais qu’elle en était heureuse car elle avait gagné au change. Cela fit vraiment plaisir à Noah, peut être l’avait-elle totalement pardonné ? Il ne voulait pas trop tirer des conclusions pour le moment. Elle lui envoya un mince sourire, et celui de Noah ne fut pas aussi mince. Il avait très envie de l’embrasser sur la joue mais il se résilia, ne voulant pas provoquer la troisième guerre mondiale.


- C’est gentil, je suis aussi heureux d’avoir abandonné les zigottos que tu peux voir là-bas. J’aime bien ta compagnie moi aussi.

Il avait dit cette phrase en regardant ses amis qui étaient justement entrain de voir si ils étaient encore capables de faire le poirier à une main après avoir fumé deux joins chacun. Cela fit sourire Noah, puis il se retourna vers la demoiselle en lui dévorant les yeux avec les siens. Leurs couleurs étaient vraiment différentes, ceux de la jeune femme étaient marrons et ceux du jeune homme bleus azur. Il lui sourit et détourna le regard.
Revenir en haut Aller en bas


Invité



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ] Dim 1 Aoû - 9:40

Je me mis à rire un peu trop fort. C’était comme ça quand les gens racontaient n’importe quoi, ou quand tout simplement ils me faisaient rire, je partais dans un rire fort, trop fort. Je respirais un coup pour me ressaisir. Ca m’arrivait rarement quand même. Ainsi donc Noah était un ange ? Moi aussi je l’avais été, et je l’étais toujours d’ailleurs. Mes parents me protégeaient encore beaucoup, j’étais leur fille chérie, et ils me donnaient encore tout ce que je voulais. En fait, j’avais beaucoup de chance !

S T E L L A : Exactement comme moi ! Je n’aie jamais eu besoin de les supplier, je demandais un truc, l’heure qui suivait je l’avais. J’ai honte en disant ça mais j’y peux rien…je suis quand ça, c’est dans ma nature et je ne vais plus changer maintenant.

Pourquoi changer ? J’étais généreuse, je partageais les choses, les autres profitaient aussi de ce que j’avais. Qu’on ne me dise pas que j’étais pourrie gâtée, c’était vrai, mais je n’aimais pas forcément l’entendre, et puis qui ne l’était pas ici à Beverly Hills ? Tous le monde avait de l’argent, certains moins, mais tous le monde avait de l’argent. Je fis un petit sourire ensuite au brun, en lui disant que je m’étais pris un lapin et que j’avais gagné au change. Cette phrase sembla lui plaire. Qu’il n’aille pas s’imaginer des choses, j’étais dans une phrase ou je réfléchissais si je devais lui pardonner ou non. Ca me faisait du bien lui parler, oui, il était cool, oui et beau. Mais voilà, je n’étais pas encore décidé, j’avais le temps de toute manière non ? Je l’écoutais et tournais ma tête vers ses pots.

S T E L L A : Ils m’ont l’air…spécial.

Ils s’amusaient à essayer des trucs très bêtes, ils n’étaient pas à leur premier joins en plus. Mais c’était les amis de Noah, et ils devaient être sympas aussi. Je tournais la tête vers lui, après avoir regardé ses amis et fit un petit sourire. Il avait de magnifique yeux, n’importe quelle fille craquerait juste pour ses yeux. Il détourna le regard. Je fis un petit sourire et un silence s’installa. Un silence un peu…pesant.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toi ?...Ici ? [ Noah ]

Revenir en haut Aller en bas


Toi ?...Ici ? [ Noah ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
90210 Beverly Hills :: ♣ BEVERLY HILLS :: Espace Naturel :: Le Parc-